Catégorie: Peinture

mars 8th, 2019 par Jean Sebillotte

Je vous ai parlé d’un book en février pour une exposition. Voici des précisions.

Secrétaire de l’association Colori tempi (artistes et amateurs d’art) que certains connaissent et dont le siège est à Rueil-Malamison  (92 500), j’ai été très concerné par la préparation de l’exposition de 15 artistes qui se tiendra  pendant le mois d’avril à la Médiathèque de Rueil.

J’y expose 7 œuvres et des éléments d’un décor réalisé pour une pièce (La nuit des Jouets).

Le vernissage aura lieu le samedi 6 avril de 16h30 à 18 h30 (heure de la fermeture de la Médiathèque).

Tu y es, Vous y êtes invités ! Et bien sûr à tout autre moment.

Publié dans Peinture, Tableaux Etiquette: , ,

février 10th, 2019 par Jean Sebillotte

Voici les pages annoncées qui me paraissent pouvoir intéresser le lecteur qui ne connaît pas mon travail. Les ordres de grandeur des dimensions sont respectés.

 

 

 

Publié dans Peinture Etiquette: ,

février 10th, 2019 par Jean Sebillotte

En vue d’une exposition dont je reparlerai voici le texte mis en première page :

L’œuvre picturale de Jean Sebillotte

Autodidacte au départ, l’artiste commence en 1972 par du dessin. Il suit ensuite les cours de Morin. Plus tard, c’est dans l’atelier de Philippe Mainié qu’il pratique le nu sur modèle vivant.

Influencé par les « Traités du paysage et de la figure » d’André Lhote, il intègre les multiples dimensions de toute œuvre picturale. Très tôt, il prend le parti d’un art figuratif et décide de ne pas être un simple amateur. Professionnel, il ne sacrifie pas son métier principal ni ses engagements familiaux, amicaux et bénévoles. Son œuvre en a été limitée. Cependant, trois livres récents contiennent quelques neuf cents reproductions, sans être exhaustifs, surtout pour les œuvres sur papier,

Trois périodes dans sa production. L’initiation (1972-1983). Puis une période limitée par l’exercice de sa profession principale (1984-1996). Enfin une période très productive (1997-2015) jusqu’à sa retraite de peintre professionnel. Depuis il est amateur.

Les Expositions personnelles

Notamment dans les galeries Horizon (Paris), Violine (Saint-Germain-en-Laye), du Soleil Bleu (Versailles), des Arches (Paris), dans diverses galeries de province (Avignon, Manosque, Villeneuve d’Asq, Cluny, près de Madiran…).Pendant près de dix ans, dans le cadre du mécénat d’art, expositions personnelles à Jouy-en-Josas et Paris et expositions collectives autour de Versailles. Expositions dans son atelier lors des journées organisées par l’association des artistes de Versailles (ATARVE).

Principales expositions collectives

D’abord à Versailles, au Salon de Versailles et de l’Ile de France, puis à Paris, au « Salon du 10 au 15 », et aux salons de la Société Nationale des beaux Arts dont il est devenu sociétaire (Grand Palais avant sa rénovation, puis en divers lieux d’exil de la Société, pour terminer au Carrousel du Louvre, avec un retour pendant trois ans au Grand Palais avec Art en Capital). Diverses manifestations dans les Yvelines.

Son rêve d’artiste ? Que certaines œuvres cheminent modestement d’amateurs en amateurs et, qu’un jour, quelqu’un dise «Tiens, il y a quelque chose là-dedans, j’aime ! Qui est ce peintre ? A-t-il une cote ? »… Eh bien non il n’a pas et n’aura pas de cote. Tout le monde l’aura oublié, car le nombre des artistes est gigantesque et peut se juger comme pléthore.

                                                                                      Blog https://jean-sebillotte.fr/

jean.sebillotte@wanadoo.fr

 

Suivront trois pages représentant la variété des oeuvres sans titres ni dimension ni technique. Juste pour donner une idée des thèmes, des couleurs et compositions…

 

Publié dans Peinture, Uncategorized

octobre 16th, 2018 par Jean Sebillotte

Installation de Sylvie Samanos

 

Je ne suis pas toujours friand d’installation. Pourtant celle de Sylvie interpelle quand on sait ce qu’elle a voulu traduire. De loin cela ressemble cette image blanche sur un fond vert.

Me voilà intrigué. Je m’approche et lit le cartel.

 

 

 

 

 

 

Je regarde l’oeuvre, me demandant quel est le meilleur angle pour regarder la regarder.

 

 

 

J’aboutis à ce regard, un peu marri du mauvais cadrage de ma photo, un cadrage que je centre ensuite sur les déchirures de cette matrice blanche.

Je m’interroge : et si le drap, au lieu d’être blanc, était rouge du sang de l’intimité plus que blessée, meurtrie ? Madame Elisabeth était-elle vierge ?

Qu’aurait donné l’emploi du rouge ?

Cette couleur pourrait aussi rappeler que la jeune femme a été guillotinée !

Simple question d’un spectateur adressée à l’artiste !

Jean Sebillotte

Publié dans Peinture Etiquette: ,

juillet 3rd, 2018 par Jean Sebillotte

Est-ce la canicule, est-ce simplement la chaleur de l’été ?  Sont-ce les vacances qui tardent ? Quoiqu’il en soit, notre petite équipe d’octogénaires dessinateurs s’est réunie une dernière fois pour une énième nature morte que chacun a traitée avec son style et son ambition.

J’ai continué à faire ce que j’aime : une première approche « classique » doublée d’un dessin au feutre large qui tente de traduire ce que le premier travail, un peu laborieux, lui inspire. Ce second dessin n’a aucune autre ambition que d’exprimer, de façon hyper-simple  ce que le premier dessin a esquissé.

Publié dans Dessins, Peinture Etiquette: ,